Bonjour à toutes. Ça y est c’est plus qu’officiel un (ou une) mini-moi va faire son apparition dans quelques mois (prévu pour fin avril) !! Après les tracas du premier trimestre je reprends petit à petit une vie « normale » : je dévore, je scrute la ligne de mon bidon qui s’arrondit de jour en jour et je lis des livres de grossesse au naturel ! Si je prends la plume aujourd’hui ce n’est pas pour vous faire un compte rendu de ma grossesse mais plutôt pour en profiter et partager mes astuces face à l’ennemie jurée de la femme enceinte : LA VERGETURE !! Comment l’éviter, comment l’atténuer c’est ce que nous allons voir aujourd’hui !

La vergeture, qu’est-ce que c’est ?

Pour comprendre une vergeture il faut se projeter dans le derme, la deuxième couche de notre peau.

C’est un peu comme une grosse toile d’araignée (très résistante) qui baigne dans une sorte de gélatine. Sa fonction est de maintenir l’élasticité et la fermeté de la peau. Pour ce faire, elle produit 2 fibres, le collagène et l’élastine.

Lorsque la peau s’étire énormément, comme dans le cas d’une grossesse ou d’une prise de poids importante, ce réseau de fibres peut se fissurer à certains endroits. Ce sont ces fissures que l’on nomme vergetures.

Sommes-nous toutes égales face aux vergetures ?

Malheureusement NON ! La peau et sa texture sont liées à un héritage génétique qui peut être plus ou moins à notre avantage. Certaines femmes ont une peau très souple par nature et ne seront pas sujettes aux vergetures alors que d’autres le seront dès qu’elles prendront un peu de poids.

Pour cette dernière catégorie, la prévention en externe ne suffira peut-être pas. Je vous conseille vivement de surveiller votre alimentation (quitte à avaler une cuillère d’huile de bourrache chaque jour) afin d’avoir un apport en acides gras essentiels suffisant pour nourrir votre peau de l’intérieur et bien entendu pensez à boire beaucoup d’eau (pour vous et bébé d’ailleurs).

Votre corps reste votre meilleur interlocuteur. Celles qui, à l’adolescence ont eu des vergetures auront de grandes chances d’en avoir lors de leurs grossesses la prévention sera donc très importante pour cette catégorie.

Comment reconnaitre une vergeture ?

Elles sont reconnaissables par leur couleur rouge ou rosée (signe d’une inflammation à l’intérieur) et par la sensation que la peau y est beaucoup plus fine (là encore c’est tout à fait normal car le réseau dermique n’est plus en place).

En générale les vergetures sont annoncées par d’autres sensations :

La peau est sèche

Elle gratte aux endroits stratégiques (ventre, poignées d’amour, poitrine, de chaque côté de la taille…)

Vous sentez une sensation de finesse de plus en plus importante

Comment contrer les vergetures ?

Ici le dicton mieux vaut prévenir que guérir prend tout son sens !! En effet la vergeture étant une fissure dans le réseau dermique elle s’apparente à une cicatrice (de coupure par exemple) et ce genre de problématiques de peau ne « s’efface » pas avec des cosmétiques.

Voilà pourquoi la prévention est très importante et pour le coup, il faut s’y prendre tôt !!

Le but est d’assouplir au maximum la peau pour lui permettre de s’étirer plus facilement. Au-delà de l’assouplissement, il est intéressant d’utiliser des actifs ayant une action sur la production de fibres et sur la régénération cellulaire. Plus le réseau de fibre sera important et souple et moins vous aurez de risque de craquage !!

Au quotidien ça donne quoi ?

« Tartinage et compagnie »

Appliquez une huile matin ET soir sur les zones « sensibles » c’est-à-dire des épaules aux genoux (face et dos) en massant avec des mouvements amples. En plus de nourrir votre peau vous vous familiariserez avec votre nouveau corps et surtout avec bébé qui sera réceptif au contact de vos mains sur votre ventre (à partir du 4ème mois).

Continuez à gommer votre peau 1 fois par semaine avec un gommage doux.

Et question produits, je mets quoi ?

Adoptez des huiles riches en acides gras essentiels (omégas 3, 6 et 9) qui assoupliront la peau et stimuleront la production de fibres. Choisissez-les non coupées et de bonnes qualité (idéalement bio) pour une meilleure affinité avec la peau et sans risque ni pour vous ni pour bébé !

Huile de rose musquée Vergeture Huile de bourrache vergeture

Huile pure de rose musquée, Naturado 30 ml 21.50€                                    Huile de Bourrache, Naturado, 50ml 14.50€

Je vous ai concocté un petit pack spécial « futures et jeunes mamans ». Il se compose des huiles de rose musquée, d’amande douce et de pâquerette (pour la fermeté du buste qui fera l’objet d’un article) dans une petite pochette en lin ! Ce pack est disponible sur le site au prix de 37,50€ Pour le commander c’est par ici !

vergeture2

vergeture1

Amande douce : Convient à maman et bébé. En massage elle adoucie et apaise la peau.

Pâquerette : Une huile aux pouvoirs raffermissants intense, elle est idéale en prévention du relâchement cutané au niveau du buste mais aussi en réparation pour aider la peau à retrouver souplesse et fermeté.

Rose musquée : Huile réparatrice par excellence, elle régénère la peau et a une action particulière sur les tâche pigmentaires et les cicatrices (d’où son utilisation sur les vergetures !)

Et si, malgré la prévention, des vergetures apparaissent ?recette vergeture

Traitez-les dès le début, lorsqu’elles sont encore rouges. Ce sera beaucoup plus efficace que si vous attendez qu’elles deviennent blanches. Le massage est très important car en massant vous stimulez les fibroblastes (les cellules qui produisent les fibres) ce qui permettra d’augmenter la production de collagène et d’élastine.

Prélevez 1 à 2 larmes d’huile de rose musquée (plus réparatrice) et massez du bout des doigts la vergeture jusqu’à pénétration complète de l’huile. Réitérez sur chaque vergeture matin ET soir.

Voila mes petites astuces !

Et sinon, si vous aussi vous êtes enceinte et que votre peau vous joue des mauvais tours, je vous offre un accompagnement de 30 minutes par téléphone ou skype pour faire le point sur votre peau et ses besoins !

Et vous, quel est votre ennemi pendant la grossesse ?

A bientôt les biOtés !

Julie.