L’hiver est là, les températures diminuent, le vent se fait froid et cinglant… C’est la saison la plus redoutée des peaux sèches et atopiques.

Au-delà du manque de confort, certaines peaux peuvent aller jusqu’à réagir de manière radicale au froid intense, mais aussi aux changements de températures que l’on subit particulièrement en hiver (passages du chaud au froid réguliers). Les plaques, démangeaisons, rougeurs et autres dartres deviennent alors un quotidien assez difficile à gérer.

Nous allons voir aujourd’hui quelques petites astuces qui vous permettront, si c’est votre cas, de vous réconcilier avec votre peau et pourquoi pas de dire adieux aux sensations d’inconfort ! Une surprise s’est glissée à la fin de l’article 😉

Pourquoi ma peau réagit en hiver ?

Quand la peau est sèche voire atopique, elle manque d’une des substances les plus importantes de son système de protection : Le sébum. Le sébum lui permet de se protéger mais aussi de maintenir sa souplesse, son hydratation ainsi que son confort.

C’est lui qui associé à la sueur constitue le film hydrolipidique, la 1ère barrière de protection de la peau.

Lorsque cette barrière de protection est déficiente, les agressions extérieures prennent beaucoup plus d’ampleur, car le système immunitaire qui se situe dans la peau est en alerte constante et aura tendance à sur-réagir (à l’application de produits dont vous aviez l’habitude auparavant, à la chaleur alors que ce n’était pas le cas etc…).

Plaques, rougeurs, quelles sont les réactions de ma peau ?

Tout dépend de votre peau. Voici une liste non exhaustive des différentes réactions possibles :

Les rougeurs et les sensations de tiraillement

Dès que ces 2 facteurs sont présents, il faut commencer non pas à s’inquiéter mais à agir (nous verrons plus bas des astuces à mettre en place rapidement).

Les plaques

Ce sont en fait une accumulation de cellules mortes localisées. Les cellules mortes faisant partie de notre système de protection (avec le film hydrolipidique), la peau peut « décider » d’en produire en plus grand nombre lorsqu’elle se sent agressée.

Les intolérances

Comme elle est beaucoup plus faible, la peau aura tendance à ne plus supporter certains gestes ou produits. Les produits composés de beaucoup d’ingrédients, les actifs puissants (vitamines pures, acides de fruits…), les produits abrasifs, l’eau très chaude, le frottement de la serviette, les matières synthétiques sont autant de chose à éviter lorsque notre peau est en crise.

Les démangeaisons

Elles accompagnent souvent les réactions exposées ci-dessus. Lorsque votre peau vous démange, il faut éviter de gratter (je sais c’est facile à dire !) car plus vous gratter plus vous amplifiez la réaction…

Comment apaiser les réactions ?

Certains gestes sont à proscrire et d’autres à adopter. Voici un petit récapitulatif 😉

Corps

  • Evitez les bains ou douches trop chauds et trop souvent si l’eau est calcaire. En effet la chaleur provoque une dilatation des vaisseaux sanguins (donc rougeurs et possibilité de démangeaisons) et le coté calcaire de l’eau dessèche énormément la peau.
  • Evitez les produits moussants, abrasifs (type nettoyant-gommant quotidien) et tout ce qui contient beaucoup de parfums. Toutes les substances utilisées dans ces produits sont souvent synthétiques et peuvent provoquer des réactions.
  • Evitez de frotter votre peau avec une serviette pour l’essuyer. Il est préférable d’absorber l’eau avec la serviette car le frottement « excite »  le système de défense de la peau et active la réaction.
  • Appliquer des produits apaisants avec peu d’ingrédients, le plus naturel possible (idéalement 100% naturel !!)
  • Nourrissez et hydratez votre peau tous les jours après la douche en faisant attention à utiliser des huiles végétale et non minérales (dérivées du pétrole, elle n’apporte aucun bénéfice à la peau). Pour cela, vérifiez la composition de vos produits, si les mentions paraffine, paraffinium liquidum, mineral oil, cera microcristalina sont indiquées c’est que le produit en contient.
  • Portez des vêtements en matière naturelle (surtout ceux en contact direct avec votre peau.

Visage

  • Adoptez une routine slow ! En apportant peu d’actifs de qualité, vous prendrez soin de votre peau tout en évitant les réactions.
  • Evitez totalement le contact de l’eau. Utiliser des eaux micellaires et florales pour nettoyer et rafraichir votre visage.
  • Appliquez une crème ultra-protectrice afin d’éviter les réactions due aux agressions climatiques.

Quels produits utiliser contre les réactions ?

gif article

Exemple d’une routine SOS peau agressée

Visage

Matin

Eau florale de camomille pour apaiser et rafraichir la peau

Huile de calendula pour nourrir et apaiser, calmer les irritations

Crème de l’apicultrice peaux sensibles (une crème confortable à base de miel qui apaise, hydrate et protège la peau tout au long de la journée).

Soir

Shake Me Baby, eau micellaire toute douce pour démaquiller et nettoyer le visage et les yeux.

Eau de camomille pour parfaire le nettoyage.

Huile de calendula.

Comme vous pouvez le voir nous apporterons les mêmes actifs à la peau matin et soir afin qu’elle les reconnaisse et qu’ils aient une meilleure action.

Corps

Base lavante Plaque-Moi ! Base lavante spécialement conçue pour les peaux atopiques à « problèmes » (plaques, eczéma, psoriasis…) sans savon cette base lavante convient à toute la famille (enfants à partir de 3 ans)

Onguent Autour des Saisons. Tous les bienfaits de la ruche sont concentrés dans et onguent qui s’utilise sur le corps, le visage et les cheveux en cas de sécheresse sévère. Miel, gelée royale, propolis, cire d’abeille et pollen sont réunis pour nourrir, apaiser, régénérer, hydrater, protéger… votre peau.

Sur les plaques, les rougeurs :

Lotion Plaque-Moi ! Une lotion qui réunit un cocktail d’huiles essentielles apaisante, et cicatrisantes dans une base d’huile végétale. Des résultats époustouflants sur les eczémas, psoriasis (testés et approuvés par la familleJ) une marque slow made in France.

plaque_moi_lotion_preuve

conseils offerts

Et vous, quelles sont vos astuces anti-plaque ?!
A bientôt les biotés,

Julie.