Si vous me suivez depuis le début, vous le savez peut être, aujourd’hui je fête la deuxième année d’existence de We Are Biotiful, ET le mois d’octobre 2016 est également le mois de mes 30 ans ! Ça commence à faire beaucoup d’anniversaires tout ça !

J’en ai donc profité pour faire le point comme on dit, une sorte de bilan de ma vie personnelle et professionnelle pour savoir un peu où j’en suis et où je veux aller.

Je partage avec vous ce billet qui ne vous donnera pas de conseils beauté (j’ai d’ailleurs de quoi faire de ce côté là, du nouveau arrive prochainement !) mais qui vous permettra d’en connaitre un peu plus sur moi.

Le bilan

J’ai toujours en tête une scène qui s’est passée il y a 6 ou 7 ans maintenant et qui me fait assez rire quand j’y repense maintenant après le changement que j’ai entamé ces dernières années.

C’était en entretient annuel avec ma direction. Je n’avais pas de N+1 du coup je passais cet entretient avec le DG (carrément, à l’époque ça m’avait mis une petite pression quand même !). L’entretien se passe et à la fin, il me pose cette question : Tu te vois où dans 5 ans ? Et à l’époque, pour moi c’était clair et net j’avais une idée précise d’où je voulais être 5 ans après et même si je n’y était pas arrivé au bout de ces 5 années, j’en serai sur ce chemin.

Je me voyais à un poste à responsabilités avec le salaire qui va avec 😉 , pourquoi pas avec une petite équipe (2 personnes) à gérer, dans la formation, dans le domaine de la cosmétique et à l’international… Tout un programme !

Je me voyais mettre ma vie personnelle entre parenthèses le temps d’accéder à ce fameux poste car il me fallait accumuler beaucoup de voyages sur les différents marchés et me faire mon expérience. Puis en travaillant pour une autre société, je me suis rendu compte que ce poste, je ne l’aurai probablement pas eu en 5 ans… peut être en 10 ans, voire pas du tout et en y réfléchissant bien, je ne voulais pas mettre ma vie personnelle de côté pendant encore trop d’années. Les voyages, l’absence, l’impression de louper plein de choses dans la famille (anniversaires, fêtes…) tout ça commençaient à me peser.

J’ai donc pris THE virage pour arriver où je suis aujourd’hui !

Et nous voila plus de 5 ans après, On peut dire que le poste à responsabilités je l’ai mais pas de la manière dont je l’imaginais il y a 6 ans !! Celui-ci est livré sans le salaire et avec un gros lot de stress et de questionnements, mais avec une liberté immense et un kiffe absolu… pouvoir faire ce que je veux et surtout ce qui me plait !!!

Niveau perso, l’arrivée de ma petite fille m’a comblé cette année tout en raccourcissant considérablement mon nombre d’heure de sommeil (c’est le jeu à ce qu’il parait !). Je continue à cheminer vers mon idéal de vie, plus simple, plus vrai et dans le moment présent (chose qui est assez difficile à faire lorsqu’on cogite beaucoup).

Et finalement,

Eh bien finalement c’est ma vie de maintenant qui me botte le plus !! La vie dans laquelle j’étais embarquée sans me poser plus de question que ça, était une vie de « toujours plus ». Il faut que je gagne plus pour pouvoir m’acheter un plus grand appart, une plus grosse voiture, une plus grosse télé, avoir tel ou tel gadgets qui ne sert à rien mais qu’il faut avoir, pour partir plus en vacance… et finalement je partais dans une course sans fin à la recherche de je ne sais quel idéal. Et bien entendu les « choses » qui sont à mes yeux les plus importantes aujourd’hui (qui l’ont toujours été mais bien enfouies tout au fond de moi) comme le projet d’avoir un enfant étaient toujours repoussées car c’est pas le bon moment, on n’a pas la place ou autres excuses !

Ma vie de maintenant c’est une vie posée, une vie d’être plutôt que d’avoir ! Ça fait grande phrase philosophique comme ça mais c’est vrai ! Ma télé n’a fait que de rétrécir depuis que j’ai « évolué » jusqu’à devenir inutilisée (on la garde quand même pour regarder des petit films), on part toujours en vacances mais différemment, et LE TRUC qui ne me fait regretté en rien ce choix de vie et qui me fait remercier chaque jour d’en être là c’est d’avoir la possibilité de prendre du temps ! Le temps pour profiter de ma famille du temps pour pouvoir m’occuper de ma fille. Je prends le temps de la voir évoluer, de m’en occuper dans ses premiers mois. C’est un luxe, je le sais, c’est pourquoi j’en profite au maximum.

Même si ma société reste au niveau de démarrage (c’est vrai que pendant la grossesse et après je n’ai pas été présente du tout), je fais mon petit chemin à mon rythme et malgré ce rythme plutôt cool, je vois que ça prend ! Vous êtes de plus en plus nombreuses à me lire, à me demander conseils, et surtout à me faire confiance pour prendre soin de votre peau !

Les coachings en ligne on eu un super accueil et beaucoup de succès, je vous en remercie ! Idem pour les ateliers à domicile, c’est tout ça qui me donne la force et l’envie de continuer et d’évoluer.

Et après ?

We Are Biotiful a encore de beaux jours devant elle ! J’ai quelques projets en tête dont certains qui vont se concrétiser plus vite que d’autres… Je peux déjà vous dire que le site est en pleine refonte. Ça prend BEAUCOUP de temps mais ça avance et j’espère que d’ici la fin d’année vous aurez un site tout nouveau tout beau mais je vous en reparlerai en temps voulu !

Je continue bien entendu les coachings en ligne et j’anime toujours des ateliers beauté en région parisienne.

Aujourd’hui, je m’éclate avec cette société, au niveau professionnel j’ai tout ce que j’aime du métier de formatrice sans les inconvénients d’un travail en entreprise. J’ai défini ma priorité de vie, c’est et ce sera toujours ma famille avec ma fille en priorité numéro 1 et tout le reste ce n’est que du bonus !

Dans 5 ans, je ne sais pas ou je serai, j’ai quelques idées de projets mais moi qui suis une angoissée de l’avenir (je me soigne) je me dis qu’il faut aussi parfois se laisser porter par la vie et saisir les opportunités qui se présentent en temps voulu !

Et vous, avez-vous déjà fait un bilan ? Venez partager avec moi vos réflexions !

Belles journée les biotés !

Julie.